Pourquoi pas un voyage gastronomique en Grèce ?

C’est dans la cuisine que l’influence orientale se fait de plus sentir, car les Grecs n’ont pas été sous domination turque pour rien … Que d’huile ! Dans la bonne cause, le karpouzi (pastèque), le peponi (melon), le yaourti mé méli (yaourt au miel), le halva ou toute autre pâtisserie, qui sont alors servis à la fin du repas (pas de carte à desserts), mais la plupart des tavernes ne servent pas de dessert.

Découvrez les plats cuisinés en Grèce

Moussaka : une viande hachée étalée en couche avec des aubergines, le tout recouvert d’une béchamel. Cuit au four. Quelques recettes incluent des pommes de terre, mais ce n’est pas à priori. Pour en profiter, optez pour un voyage en Grèce.

Pastitsio : plat assez bourratif car on remplace les aubergines par des macaronis.
Mélitzanès papoutsakia : aubergine farcies mélangé avec de la viande et gratinées.
Kolothia tiganita : courgettes coupées en petites tranches et frites.
Domatés ou pipériés (yémista) : tomate et/ou poivron farcis accompagné du riz.
Dolmadès : feuilles de vigne farcies. Elles ne sont pas fraiches qu’en saison (début de l’été) ; sinon, on trouve facilement en conserve, c’est alors une entrée froide.
Chorta : (prononcer « horta », presque « rhota ») et vlita : herbes cuites de la montagne.

Goûtez aux pâtisseries grecques

Héritage turc (balkava, kadaifi), les pâtisseries qu’on appelle « orientales » par chez nous sont omniprésentes en Grèce. Les spécialités de plusieurs îles que vous croiserez sûrement sont : Rizogalo (riz au lait saupoudré de cannelle), halva (crème de sésame), galaktobouréko (feuilleté d’une sorte de semoule), revani (ou ravani : un gâteau de semoule bien spongieux), et bougatsa, que l’on coupe en petits morceaux saupoudrés de cannelle pour le reste. L’amigdatolo (pâte d’amandes et de sucre) n’est pas mauvais non plus et vous les croiserez.

Savourez les boissons grecques

Le résiné (retsina) a été le vin de table le plus typiquement grec et le moins cher depuis longtemps, même si les français font souvent les dégoutés à leur première gorgée.
On trouve beaucoup de vins non résinés. La Grèce est un « jeune » pays en matière vinicole, mais de progrès constants ont été accomplis ses dernières années, qui ont permis d’obtenir des vins de grandes qualités (vin de Péloponnèse, comme ceux de Némée, en Argolide, ou ceux d’Elide, ou les vins macédoniens de Naoussa). Notamment les rouges, donnent goût à des robes belles et profondes et se révèlent pour certains très riches sans être surpuissants. Reflétant l’offre grandissante de la Grèce, beaucoup de restaurations disposent d’ailleurs de cartes intéressantes.

On trouve aussi des vins doux très renommés comme le samos ou le mavrodaphini. Selon les régions, des vins locaux typiques comme le robola à Céphalonie, des vins secs et doux (assyrtiko, nykteri et vinsanto) sont produits sur des terres volcaniques de Santorin ; un vin de Lesbos, le méthymnéos, sont également aussi produits sur des terres volcaniques ; le zista , blanc sec et pétillant d’Epire.

Des idées et conseils de voyages sont disponibles sur cette page.

Author: Damien